Notre approche de l’amélioration des soins de santé et de la création de meilleurs liens entre eux

Quadruple objectif axé sur l’équité en matière de santé

Nous apporterons les améliorations suivantes, en particulier pour les membres de notre collectivité qui pourraient être marginalisés ou mal desservis (p. ex. situation du logement, situation économique, langue parlée):

  • meilleurs résultats en matière de santé pour les gens de notre collectivité
  • meilleure expérience patient/client et partenaire de soins en ce qui a trait aux soins
  • meilleure expérience des fournisseurs de soins de santé
  • meilleure valeur par personne

Gestion de la santé de la population

L’aspect gestion de la santé de la population porte essentiellement sur les besoins d’une population en matière de santé, et nous mettons à profit nos connaissances à propos des populations afin d’aider les gens à mieux concevoir les soins.

L’équipe Santé Ontario Middlesex London met l’accent sur trois outils clés pour comprendre et soutenir l’ensemble de notre population:

  • Une relation durable entre patients/clients et partenaires de soins et l’ÉSO Middlesex London – les patients/clients et les partenaires de soins sont soutenus par une équipe tout au long de leur parcours de soins.
  • Un dossier de soins partagés – fournisseurs, patients/clients et partenaires de soins peuvent accéder aux données entourant leurs soins au moment où ils en ont besoin.
  • Un plan de soins personnalisé pour tout le monde – patient/clients, partenaires de soins et fournisseurs travaillent de concert afin d’élaborer un plan de santé global qui est dicté par ce qui compte le plus pour les patients/clients et les partenaires de soins

Population prioritaire initiale

L’ÉSO Middlesex London mettra d’abord l’accent sur l’amélioration des soins de santé et des soutiens à l’intention de 2 000 à 3 000 personnes qui vivent avec une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) à un stade avancé ou avec une insuffisance cardiaque congestive (ICC), et qui ont besoin d’une coordination des soins au niveau du système ou d’outils de navigation entre les services et qui courent un risque d’hospitalisation plus élevé.

Nous soutiendrons éventuellement une population de plus de 525 000 personnes pour combler leurs besoins en soins de santé.

Communiqués de presse

Le Centre d’évaluation COVID-19 du London Health Sciences Centre (LHSC), en collaboration avec l’équipe Santé Ontario de Middlesex London, a élargi ses services et est passé à la « COVID, Cold and Flu Care Clinic » (CCFCC) à compter d’aujourd’hui, le 9 décembre , 2022, pour atténuer les pressions des services d’urgence (SU) et fournir des soins alternatifs accessibles à la communauté.

Accéder au communiqué de presse

Nos projets

L’équipe Santé Ontario (ÉSO) de Middlesex London effectue actuellement le travail préparatoire afin de créer une meilleure expérience en matière de soins de santé, pour la rendre plus reliée et plus transparente entre les patients/clients, personnes soignantes, fournisseurs et partenaires de soins. Nous nous sommes tournés vers nos partenaires locaux pour comprendre le système de soins de santé actuel et pour cerner les occasions d’améliorer les soins.

Ces priorités ont été établies en fonction des suggestions faites et des commentaires formulés à l’échelle locale et des priorités des ÉSO à l’échelle provinciale :

  • Accès et sensibilisation aux services
  • Relations durables au chapitre des soins
  • Lutte contre la COVID-19 et relance

Vous trouverez ci-dessous certains des projets qui sont en chantier ou qui ont été mis en œuvre en fonction de nos priorités.

Pourquoi? 

Il existe de nombreux obstacles à l’accès aux vaccins contre la COVID-19,  notamment les barrières linguistiques, l’absence d’un moyen de transport, le fait de ne pas posséder de carte Santé et les expériences antérieures au chapitre des soins de santé vécues par les nouveaux arrivants, les réfugiés et les demandeurs du statut de réfugié. Ces mêmes obstacles peuvent donner lieu à des hésitations en ce qui concerne l’accès aux vaccins par l’entremise des cliniques de vaccination de masse.

But

Améliorer l’accès aux vaccins contre la COVID-19 pour ceux et celles qui se heurtent à des obstacles à la vaccination.

Objectifs

  • Offrir des cliniques communautaires culturelles, où les gens peuvent être vaccinés dans le confort de leur collectivité, dans la langue de leur choix, avec le soutien des membres de leur collectivité.
  • Offrir aux patients, y compris aux travailleurs agricoles saisonniers, des services d’interprétation virtuels sur demande pour les soins primaires, afin de répondre à leurs questions sur la vaccination et leur prodiguer des soins liés à la COVID-19.
  • Donner des billets d’autobus gratuits aux gens qui ont besoin d’une aide au transport pour l’accès aux vaccins contre la Covid-19.
  • Demeurer attentif aux besoins cernés par les partenaires de notre collectivité. Il peut s’agir de favoriser la promotion des services auprès de communautés culturelles en particulier, d’élaborer des documents à distribuer, de publier des articles dans les médias sociaux, etc.

Équipe de projet de base

  • London Middlesex Primary Care Alliance
  • Middlesex London Ontario Health Team,
  • Middlesex London Health Unit
  • Cross Cultural Learner Centre
  • London Intercommunity Health Centre
  • Helping Hands
  • Middlesex London Parametric Services
  • Northbrae Public School
  • London Muslim Mosque
  • Hindu Cultural Centre
  • Kipps Lane Neighbourhood Centre

Personnes-ressources

Vala Gylfadottir – vala.gylfadottir@mloht.ca

Pourquoi?

Nous avons pris un engagement envers la création de relations durables,  coopératives, mutuellement bénéfiques et respectueuses avec les communautés locales des Premières Nations pour favoriser des perspectives plus reluisantes en matière de santé à la fois pour les générations futures et actuelles.

But

Acquérir une compréhension plus approfondie des besoins précis en matière de santé de chaque communauté locale des Premières Nations et collaborer avec les partenaires de l’ÉSO de Middlesex London dans le but d’apporter des améliorations constructives au chapitre des soins de santé.

Objectifs

  • En partenariat avec l’Oneida Nation of the Thames, la bande Chippewas of the Thames First Nation et la Munsee-Delaware Nation, faciliter les initiatives dans chaque communauté afin de mieux comprendre la façon dont nous pouvons améliorer l’accès aux soins virtuels, l’accès aux soutiens en santé mentale ou en matière de toxicomanie, ainsi que les services d’orientation dans le système de santé.
  • Prioriser et mettre en œuvre les améliorations dans chaque communauté, sous la direction de chaque communauté, avec le soutien des partenaires ÉSO du comté de Middlesex.

Équipe de projet de base

  • Beverley Williams  – Oneida Nation of the Thames
  • Kim Fisher  – Chippewas of the Thames First Nation
  • Barb Racz – Munsee-Delaware Nation
  • Kate Kingswell – London Health Sciences Centre/St. Joseph’s Health Care London
  • Stephanie Johnston  – London Health Sciences Centre/St. Joseph’s Health Care London
  • Jacobi Elliott  – MLOHT
  • Trudy DeVries  – MLOHT
  • Amber Alpaugh-Bishop  – MLOHT

Personnes-ressources

Amber Alpaugh-Bishop – amber.alpaugh-bishop@mloht.ca

Pourquoi?

Pour favoriser de meilleurs liens entre les soins, les gens doivent avoir accès à leur dossier médical. Celui-ci doit être « exact, complet, disponible et accessible sur demande dans l’ensemble du système de santé provincial ». *Ce dossier doit être disponible pour les patients/clients, les personnes soignantes/partenaires de soins et les fournisseurs de soins de santé lorsqu’ils en ont besoin et d’une façon qui favorise des expériences positives ainsi que la prestation de soins appropriés.

*Tiré de la Déclaration de valeurs des patients, des familles et des personnes soignantes ​

But

Établir un lien entre au moins un dossier de santé électronique (DSE) – soins primaires, un système d’information communautaire et un système d’information hospitalier (SIH) afin d’échanger de l’information sur la santé en vue de favoriser de meilleurs soins et d’appuyer la gestion de la santé de la population.

Objectifs

  • Remplir à l’aide de données existantes les dossiers nouvellement créés des patients ou procéder à la mise à jour automatique de ces dossiers lorsque des modifications sont apportées.
  • Suivre les consultations, les rendez-vous et les investigations en temps réel dans l’ensemble des systèmes, de sorte que les patients/clients et fournisseurs disposent de renseignements exacts sur les membres de l’équipe de soins et sur les activités de planification des soins.
  • Partager l’information sur les médicaments dans l’ensemble des systèmes afin que les médecins puissent prescrire des médicaments de façon sécuritaire et plus efficace à partir de leur propre dossier de santé électronique (DSE).
  • Partager les principales notes cliniques rédigées par l’équipe de soins ainsi qu’une brève section « À propos de moi » rédigée par les patients/clients/personnes soignantes afin d’améliorer la communication lors des consultations.

Équipe de projet de base

  • Stewart Coppins -  London Health Sciences Centre
  • Dr. Matthew Meyer -  London Health Sciences Centre,
  • Amber Alpaugh-Bishop - MLOHT
  • Glen Kearns - MLOHT
  • Dr. Sarah Jarmain, MD, FRCPC, CCPE - MLOHT
  • Steve Pancino - Sarnia-Lambton Ontario Health Team
  • Lyn Baluyot – Sarnia-Lambton Ontario Health Team
  • Mohamed Daher -  Middlesex London Ontario Health Team

Personnes-ressources

Dr. Matthew Meyer matthew.meyer@lhsc.on.ca

Stewart Coppins – stewart.coppins@lhsc.on.ca

Mohamed Daher Mohamed.daher@mloht.ca

Pourquoi?

La gestion des aiguillages vers des soins de santé peut poser des difficultés à la fois aux expéditeurs et aux destinataires. Nous pouvons faire mieux en faisant la transition vers les aiguillages numériques et ainsi reléguer la télécopie aux oubliettes.

But

Améliorer le flux des aiguillages, normaliser les modèles d’aiguillage, amorcer la transition vers les aiguillages numériques et améliorer les communications quant à l’état de l’aiguillage pour les patients/clients, les personnes soignantes et les fournisseurs et partenaires de soins.

Objectifs

  • Mettre en œuvre un modèle d’aiguillage numérique simple et normalisé
  • Mettre en œuvre et évaluer le service eFax

Équipe de projet de base

  • Scott Laing  – MLOHT
  • Vineet Nair – LMPCA
  • Hanadi Al Sadek r – MLOHT
  • Sarah Jarmain  – MLOHT
  • Mulugeta Chala  – MLOHT
  • Jacobi Elliot – MLOHT
  • Eric Tian – eCE
  • Beth Gerritsen – eCE

Personnes-ressources

Hanadi Al Sadek – Hanadi.AlSadek@mloht.ca

Pourquoi?

Parfois, ce n’est pas chose facile que d’essayer de trouver de l’aide pour un patient/client, pour des personnes soignantes ou des partenaires de soins, ou encore pour un être cher. Le Service d’orientation en matière de soins de santé a pour but de venir en aide aux gens qui cherchent à obtenir des services axés sur les soins de santé.

But

Faciliter les recherches et rendre ce processus plus équitable pour tous ceux et celles qui cherchent à obtenir de l’aide dans notre collectivité.

Objectifs

  • Offrir des services d’orientation en matière de soins de santé 24 heures sur 24, sept jours sur sept à l’aide d’une plateforme en ligne.
  • Donner accès pendant la journée à une personne au bout du fil.
  • Regrouper les services d’orientation pour mieux comprendre et communiquer ce qui est accessible à tout le monde.

Équipe de projet de base

  • Trudy DeVries  – MLOHT
  • Hanadi El Sadek  – MLOHT
  • Charlotte Nethercott – Health Care Navigation
  • Chantel Antone – First Nations

Personnes-ressources

Trudy Devries – Trudy.DeVries@mloht.ca

Pourquoi?

Le fait de soutenir les patients qui vivent avec une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ou avec une insuffisance cardiaque congestive (ICC) est un processus complexe qui exige une collaboration entre de nombreux partenaires en santé. Les parcours de soins intégrés peuvent être utiles aux patients/clients, personnes soignantes/fournisseurs et partenaires de soins, car ils précisent quels services sont disponibles, qui peut les offrir, et grâce à eux nous disposions de suffisamment de ressources pour répondre aux besoins de tous en matière de soins.

But

Les parcours de soins intégrés sont en cours d’élaboration et sont mis en œuvre dans le but de comprendre les mesures à prendre afin que tous les membres d’une population donnée puissent fournir des soins appropriés, quelles sont les ressources nécessaires à la gestion de la santé de notre population, et la manière de soutenir les fournisseurs pour leur permettre d’offrir ce niveau de soins?

Objectifs

  • Créer et mettre en œuvre des parcours de soins intégrés, notamment des rôles précis, des parcours d’aiguillage et la planification de la capacité, afin d’évaluer les besoins en ressources humaines dans le secteur de la santé, et en assurer la mise en œuvre à l’échelle locale.

Équipe de projet de base

  • Alexander Smith, chef de la conception du processus (LHSC)
  • Matthew Meyer, chef de la santé de la population (LHSC)
  • Dre Sarah Jarmain, responsable de clinique (ÉSO de ML)
  • Vala Gylfadottir, gestionnaire de projet (ÉSO de ML)
  • Comité consultatif des parcours de soins

Personnes-ressources

Alexander Smith, alexander.smith@lhsc.on.ca

Pourquoi?

Les plans coordonnés d’amélioration de la qualité (PcAQ) visent à favoriser l’amélioration des résultats en matière de santé au sein de la population grâce à l’harmonisation des efforts entre les différentes équipes Santé Ontario (ÉSO) partenaires.

But

Améliorer l’accès global aux soins dans le milieu le plus approprié, y compris les services de santé mentale et de toxicomanie dans la collectivité, ainsi que l’accès à des soins préventifs dans le comté de Middlesex (London).

Objectifs

  • Mettre sur pied des groupes de travail PcAQ afin d’encadrer la planification et la production de rapports portant sur les trois principaux secteurs d’intervention PcAQ : santé mentale et toxicomanie, Autres niveaux de soins (ANS) et dépistage du cancer.
  • Élaborer un plan coordonné d’amélioration de la qualité pouvant se traduire par une amélioration concrète de la prestation des soins de santé dans Middlesex-London.
  • Recourir à l’approche du diagramme maître pour aider nos partenaires à proposer des éléments clés et à cerner des initiatives liées au changement pouvant aider l’ÉSO de Middlesex-London à améliorer des indicateurs PcAQ précis.
  • Soumettre chaque année au ministère de la Santé le plan coordonné d’amélioration de la qualité.
  • Évaluer les progrès accomplis par rapport à chaque indicateur PcAQ en collaboration avec les responsables de l’amélioration de la qualité des partenaires clés qui chapeautent les initiatives en matière de changement.

Équipe de projet de base

Liste des intervenants engagés dans le processus PcAQ à ce jour :

  • Centre for Addiction and Mental Health
  • CMHA Thames Valley Addiction & Mental Health Services
  • London InterCommunity Health Centre
  • London Health Sciences Centre
  • Ontario Health West
  • Middlesex London Hospital Alliance
  • PRISMA Health Care Collaborative
  • The Salvation Army Centre of Hope
  • Indwell (affordable housing)
  • St. Joseph’s Health Care
  • Thames Valley Family Health Team
  • SE Health
  • Cheshire Independent Living Services
  • London Health Sciences Centre
  • Middlesex London Hospital Alliance
  • Home and Community care support services
  • St. Joseph’s Health Care
  • Thames Valley Family Health Team
  • London InterCommunity Health Centre
  • PHSS Medical & Complex Care in Community
  • Middlesex London Paramedic Service
  • London InterCommunity Health Centre
  • St. Joseph’s Health Care
  • London InterCommunity Health Centre
  • Ontario Health
  • South West Regional Cancer Program
  • Thames Valley Family Health Team

Personnes-ressources

Pourquoi?   

L’équipe Santé Ontario (ÉSO) de Middlesex London soutient un accès équitable à des soins intégrés et reliés entre eux. Par conséquent, l’ÉSO doit disposer de suffisamment d’information sur chacun des membres de notre population pour pouvoir les identifier et les contacter.

But  

Tirer parti de la méthode provinciale d’affectation des gens à des ÉSO et à des outils provinciaux afin de donner aux ÉSO de Middlesex London et de Sarnia-Lambton l’accès à une liste complète et mise à jour périodiquement des membres de la population dont elles ont la responsabilité.

Objectifs 

  • Passer en revue les changements touchant notre population au fil du temps afin d’éclairer la planification de la santé à l’échelle locale.
  • Joindre notre population pour lui communiquer des renseignements pertinents sur les soins de santé.
  • Permettre aux gens de communiquer directement avec leur ÉSO et assurer le suivi auprès d’eux afin de répondre à leurs besoins.

Équipe de projet de base

  • Stewart Coppins - Consultant de projet, Centre des sciences de la santé de London
  • Dr Matthew Meyer - Chef, Santé de la population, Centre des sciences de la santé de London, professeur adjoint, Université Western
  • Amber Alpaugh-Bishop - Chef de l’équipe Santé Ontario (ÉSO) de Middlesex London
  • Glen Kearns - V.-P., Services de diagnostic et dirigeant principal de l’information, Centre des sciences de la santé de London, St. Joseph’s Health Care London, chef de la santé numérique de l’équipe Santé Ontario (ÉSO) de Middlesex London
  • Dre Sarah Jarmain, MD, FRCPC, CCPE - Responsable de clinique de l’équipe Santé Ontario (ÉSO) de London-Middlesex
  • Steve Pancino - Leader principal de l’équipe Santé Ontario (ÉSO) de Sarnia-Lambton
  • Lyn Baluyot – Responsable de la présence numérique de l’équipe Santé Ontario (ÉSO) de Sarnia-Lambton
  • Mohamed Daher - Gestionnaire du projet de santé numérique de l’équipe Santé Ontario (ÉSO) de Middlesex London

Personnes-ressources

  • Dr Matthew Meyer - Chef, Santé de la population, Centre des sciences de la santé de London, professeur adjoint, Université Western – matthew.meyer@lhsc.on.ca
  • Mohamed Daher - Gestionnaire du projet de santé numérique de l’équipe Santé Ontario (ÉSO) de Middlesex London – Mohamed.daher@mloht.ca
  • Stewart Coppins - Consultant de projet, Centre des sciences de la santé de London – stewart.coppins@lhsc.on.ca

Pourquoi?

Dans la région de l’Ouest, quatre programmes d’autogestion offrent des ateliers virtuels ou en personne aux patients, aux personnes soignantes et aux fournisseurs de soins de santé, bien que ces programmes fonctionnent de manière autonome. Comment peut-on améliorer l’accès rapide et la sensibilisation aux programmes d’autogestion dans toute la région de l’Ouest?

But

Regrouper tous les ateliers des quatre régions en un seul site Web centralisé afin de maximiser les offres de programmes et les gains d’efficacité et d’assurer l’accès équitable et en temps voulu à ces programmes.

Objectifs

  • Donner aux patients et aux fournisseurs de soins les outils nécessaires afin qu’ils deviennent des partenaires actifs des soins reçus ou offerts.
  • Renforcer la capacité des fournisseurs de permettre aux patients/clients et aux fournisseurs de soins de jouer le rôle de partenaire actif dans la prestation des soins.
  • Optimiser la sensibilisation et l’accès aux programmes d’autogestion et aux cours offerts à l’échelle de la région de l’Ouest.
  • Renforcer la collaboration entre l’ÉSO de Middlesex London, les Programmes d’autogestion de la région de l’Ouest et les partenaires ÉSO voisins et Santé Ontario Ouest.
  • Renforcer la collaboration entre l’ÉSO de Middlesex London, les Programmes d’autogestion de la région de l’Ouest et les partenaires ÉSO voisins, et Santé Ontario Ouest
  • Concevoir conjointement le site Web https://selfmanagementprograms.ca, ainsi que le nom et la fonctionnalité auprès des patients, des personnes soignantes, des partenaires de soins et des fournisseurs de soins de santé.

Équipe de projet de base

  • Sally Boyle, South West Self-Management
  • Hanadi Al Sadek, MLOHT
  • Kathlene Campbell-Conlon, MLOHT
  • JacobiElliott, MLOHT
  • Andrea Martin, South West Self-Management

Personnes-ressources

Hanadi Al Sadek – Hanadi.AlSadek@mloht.ca

Pourquoi?

Il est inacceptable d’exiger que les patients/clients se fient aux membres de leur famille pour l’interprétation de renseignements délicats et personnels, car les gens ont le droit de s’attendre à ce que les conversations privées avec leur fournisseur demeurent confidentielles.

Le fait d’offrir un service sans interprétation à des gens qui font face à des barrières linguistiques représente un risque pour le patient/client et peut donner lieu à des expériences et à des résultats négatifs.

But

Offrir dignité et équité aux patients qui se sentent à l’aise dans une langue autre que l’anglais en leur offrant des soins de santé et un contexte où les conversations se déroulent dans la langue avec laquelle ils se sentent à l’aise.

Objectifs :

  • Permettre aux cliniques de soins primaires d’offrir aux gens des services dans la langue avec laquelle ils se sentent à l’aise au moyen d’un service d’interprétation vidéo (virtuel) ou au téléphone, et ce, sur demande
  • Promouvoir l’utilisation des services d’interprétation dans l’ensemble du système de soins de santé

Personne-ressource

Gestionnaire de projet principal de l’ÉSO de Middlesex London – Vala Gylfadottir, Vala.Gylfadottir@mloht.ca

Pourquoi?

Près de 60 000 personnes de Middlesex London n’ont pas de fournisseur de soins primaires. Étant donné que les soins primaires constituent souvent le premier point de contact avec le système de soins de santé au Canada, le fait d’y avoir accès est essentiel à la création d’une relation durable en matière de soins entre le patient et son fournisseur de soins de santé.

But                                                    

Améliorer l’accès aux soins primaires dans le comté de Middlesex et à London, ce qui améliore la santé globale de la population et réduit les coûts liés aux soins de santé.

Objectifs

  • Mettre sur pied un groupe de travail sur l’accès aux soins primaires qui encadrera la planification, la mise en œuvre et l’évaluation des initiatives visant à améliorer l’accès aux soins primaires au sein de la population de Middlesex London.
  • Collaborer et s’engager avec les parties prenantes pour comprendre les obstacles à l’accès aux soins primaires dans Middlesex London.
  • Élaborer des initiatives visant à améliorer l’accès aux soins primaires au sein de la population de Middlesex London à l’aide d’une approche fondée sur le diagramme maître.
  • Suivre les progrès entourant l’attachement des patients aux soins primaires et en faire rapport à Santé Ontario et au ministère de la Santé.
  • Assurer l’accès équitable aux soins primaires dans le comté de Middlesex London.

Équipe de projet de base

  • Vala Gylfadottir, gestionnaire de projet (ÉSO ML)
  • Sarah Jarmain, responsable de clinique (ÉSO ML)
  • Matthew Meyer, stratège, Santé de la population (Centre des sciences de la santé de London)
  • Mulugeta Bayisa Chala, programme OHT Impact Fellow (ÉSO ML)
  • Jacobi Elliott, responsable de la conception conjointe (ÉSO ML)
  • Rachel Labonté, responsable de la facilitation de la pratique
  • Melissa Linseman, responsable de la transformation des soins primaires (LMPCA)

Personne-ressource

Gestionnaire de projet (ÉSO de ML) – Vala Gylfadottir, Vala.Gylfadottir@mloht.ca

Pourquoi?

L’évaluation de projet efficace est le fondement même d’un système de santé progressif. Le cadre d’évaluation de l’ÉSO de Middlesex London sert à orienter l’évaluation et la surveillance des initiatives de projet propres à l’ÉSO de Middlesex London.

But

Guider et éclairer la prise de décisions entourant la planification, la mise en œuvre et l’évaluation des initiatives de l’ÉSO de Middlesex London. Le cadre aide également l’ÉSO de ML à élaborer des paramètres qui s’harmonisent avec ses indicateurs de rendement clés.

Objectifs

Créer un cadre d’évaluation complet qui guide le processus d’évaluation des initiatives de l’ÉSO de ML. Plus précisément, le cadre :

  • précise les éléments essentiels de l’évaluation de projet;
  • décrit le but, les méthodes (p. ex. qualitatives, quantitatives), les étapes et les outils nécessaires à l’évaluation et au suivi des projets ou des initiatives de l’ÉSO de ML.
  • Équipe de projet de base
  • Mulugeta Bayisa Chala, Ph. D. – programme Impact Fellow, ÉSO de ML
  • Matthew Meyer, Ph. D. – stratège, Santé de la population, Centre des sciences de la santé de London, professeur adjoint, Épidémiologie et biostatistique, Université Western
  • Jacobi Elliott, Ph. D. – responsable de la conception conjointe, ÉSO de ML, Évaluation, Services gériatriques spécialisés, St. Joseph’s Health Care London.

Personne-ressource

  • Programme Impact Fellow, ÉSO de ML – Mulugeta Chala chala@mloht.ca

Pourquoi?

Nous avons pris l’engagement de bâtir des relations durables, coopératives, mutuellement bénéfiques et respectueuses avec les communautés locales des Premières Nations afin de favoriser des perspectives plus reluisantes en matière de santé pour les générations actuelles et futures.

But

Chercher conseil auprès des communautés locales des Premières Nations quant aux occasions prioritaires d’amélioration des soins, des expériences et des résultats pour les membres de la communauté et les fournisseurs de services de santé et également dans un but de collaboration ultérieure avec de nombreux partenaires pour la mise en œuvre de ces améliorations.

Objectifs

  • Cerner les besoins des communautés locales des Premières Nations à l’aide d’une approche de conception conjointe
  • Mettre en œuvre les améliorations avec les partenaires

Équipe de projet de base

  • Eric Hendrick, ÉSO ML
  • Jacobi Elliott, St. Joseph’s Health Care London (chef de l’évaluation, Gériatrie)
  • Kim Fisher, directrice de la santé, Première Nation chippewa de la Thames
  • Barb Racz, Soins infirmiers communautaires à domicile, Munsee-Delaware Nation
  • Ida Cornelius, administratrice de la santé, Nation d’Oneida
  • Beverley Williams, navigatrice du système de santé autochtone, Nation d’Oneida
  • Kate Kingswell, Centre des sciences de la santé de London (Analyste du soutien, Solutions cliniques)
  • Stephanie Johnston, Centre des sciences de la santé de London (Directrice, Solutions cliniques)
  • Deanna Huggett, chef de l’ÉSO d’Elgin
  • Lauren Caruana, gestionnaire de projet et de la mise en œuvre , ÉSO d’Elgin
  • Amber Albaugh-Bishop, ÉSO ML

Pourquoi?

Malgré le fait que nous disposons d’excellents services en matière d’insuffisance cardiaque dans notre région, bon nombre de ces services sont saturés et ne parviennent pas à absorber des volumes additionnels. Par conséquent, l’aspect rapidité des soins demeure un important défi.

 

But

Élaborer une meilleure intégration des services pouvant se traduire par l’amélioration des soins en matière d’insuffisance cardiaque. L’approche d’intégration respecte le concept du modèle en étoile, élaboré par CorHealth : patients stables, à faible risque; risque modéré; risque élevé.

 

Nous cherchons principalement à mieux développer la composante centrale du modèle en étoile par l’amélioration du soutien aux soins primaires, qui passe par l’intégration d’un programme de gestion de la maladie d’initiative communautaire (Meilleurs soins en matière d’insuffisance cardiaque) dans les pratiques de soins primaires.

 

Objectifs

Mettre en œuvre un modèle en étoile de soins pour un système intégré en matière d’insuffisance cardiaque, donnant lieu ainsi à une meilleure incidence sur le quadruple objectif axé sur l’équité en santé.

 

Cette démarche est censée aussi améliorer l’accès aux soins, favorisant ainsi une approche plus proactive de la gestion de l’insuffisance cardiaque.

 

Le fait d’aider les patients atteints d’insuffisance cardiaque au niveau du modèle en étoile améliorera à la fois l’utilisation des ressources et la rapidité de l’accès à la gestion de la maladie de niveau spécialiste pour les patients plus difficiles à gérer.

 

Équipe de base

  • Meilleurs soins
  • Services de soutien à domicile et en milieu communautaire Sud-Ouest
  • Équipe Santé Ontario de la région de Huron Perth
  • Centre des sciences de la santé de London
  • Centre de santé intercommunautaire de London
  • London Middlesex Hospice Palliative Care Collaborative
  • London Middlesex Primary Care Alliance
  • Middlesex Hospital Alliance
  • Middlesex-London EMS (Services médicaux d’urgence)
  • Santé Ontario
  • Santé Ontario Ouest
  • Programme d’autogestion du Sud-Ouest
  • St. Joseph’s Health Care
  • Équipe de santé familiale de Thames Valley
  • VON

 

Personne-ressource

Alexander Smith; chef de la conception du processus et de la gestion du changement (Centre des sciences de la santé de London) alexander.smith@lhsc.on.ca

Pourquoi?

Par l’entremise de la conception conjointe avec les patients/clients, les partenaires de soins et les fournisseurs, nous avons constaté qu’il est nécessaire de cerner et de gérer de manière plus proactive les besoins liés aux déterminants sociaux de la santé. Un « écran des besoins holistiques » a été proposé pour permettre de mieux aborder les thèmes suivants :

  • Accès et sensibilisation aux services : patients/clients et partenaires de soins ont déclaré qu’ils souhaitent un accès plus rapide et régulier aux soutiens et programmes communautaires disponibles en ce qui concerne les besoins holistiques en santé
  • Processus de diagnostic précoce : patients/clients, partenaires de soins et fournisseurs ont tous déclaré qu’ils souhaitent disposer d’outils afin d’identifier les personnes pouvant être à risque pour certains états de santé ou qui ont besoin de soutiens pour leurs besoins liés aux déterminants sociaux de la santé.
  • Promotion de l’autogestion : patients/clients et partenaires de soins ont déclaré qu’ils souhaitent avoir accès à des aides à l’autogestion pour les besoins holistiques en santé.

 

But

Le concept n’en est qu’aux premiers stades, mais nous entrevoyons un écran des besoins holistiques comme outil :

  • pouvant être administré rapidement aux patients/clients et aux partenaires de soins, idéalement ~10 questions ou moins, avec ou sans le soutien d’un fournisseur;
  • qui englobe le mieux-être physique, spirituel, mental, émotionnel, environnemental, social, culturel et économique du patient/client et du partenaire de soins;
  • qui prévoit des mesures à prendre en fonction des résultats de dépistage, y compris un sous-système d’évaluation plus détaillée, la mise en relation avec un fournisseur de soins de santé ou un service, la mise en relation avec des aides à l’autogestion, ou un indicateur de fournisseur de soins de santé à contrôler;
  • pouvant servir à surveiller et à gérer la santé de l’ensemble de la population qui nous est attribuée.

Personne-ressource

Alexander Smith; chef de la conception du processus et de la gestion du changement (Centre des sciences de la santé de London) alexander.smith@lhsc.on.ca

Retour en haut de page